• Gratis og uforpligtende
  • Nemt og hurtigt
  • 100% sikkert
500 - 75 000 €
Montant du prêt
- %
TAEG
4 - 96 mois
Durée
Example: Pour un prêt personnel de 10 000 € sur 36 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 2,99 % (taux débiteur fixe de 2,95 %), vous remboursez 36 mensualités de 290,59 €. Le montant total dû sera de 10 461,24 € ; soit 461,24 € d'intérêts (hors assurance).
3 000 - 15 000 €
Montant du prêt
- %
TAEG
12 - 84 mois
Durée
Example: Pour un prêt personnel de 13 000 € sur 12 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 1,99 % (taux débiteur fixe de 1,972 %), vous remboursez 12 mensualités de 1 094,94 €. Le montant total dû sera de 13 139,27 € ; soit 139,27 € d'intérêts (hors assurance).
500 - 75 000 €
Montant du prêt
- %
TAEG
6 - 96 mois
Durée
Example: Pour un prêt personnel de 10 500 € sur 60 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 3,8 % (taux débiteur fixe de 3,74 %), vous remboursez 60 mensualités de 192,14 €. Le montant total dû sera de 11 528,4 € ; soit 1 028,4 € d'intérêts (hors assurance).
5 000 - 8 000 €
Montant du prêt
- %
TAEG
12 - 48 mois
Durée
Example: Pour un prêt personnel de 6 001 € sur 12 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 2.40 % (taux débiteur fixe de 2,37 %), vous remboursez 12 mensualités de 506.53 €. Le montant total dû sera de 6 078.36 € ; soit 77,36 € d'intérêts (hors assurance).
3 000 - 50 000 €
Montant du prêt
- %
TAEG
12 - 84 mois
Durée
Example: Pour un prêt personnel de 6 000 € sur 36 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 3,10 % (taux débiteur fixe de 3,05 %), vous remboursez 36 mensualités de 174,62 €. Le montant total dû sera de 6 286,32 € ; soit 286,32 € d'intérêts (hors assurance).
500 - 35 000 €
Montant du prêt
- %
TAEG
6 - 84 mois
Durée
Example: Pour un prêt personnel de 7 000 € sur 36 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 6,93 % (taux débiteur fixe de 6,72 %), vous remboursez 36 mensualités de 215,24 €. Le montant total dû sera de 7 748,64 € ; soit 748,64 € d'intérêts (hors assurance).
500 - 75 000 €
Montant du prêt
- %
TAEG
4 - 96 mois
Durée
Example: Pour un prêt personnel de 10 000 € sur 36 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 2,99 % (taux débiteur fixe de 2,95 %), vous remboursez 36 mensualités de 290,59 €. Le montant total dû sera de 10 461,24 € ; soit 461,24 € d'intérêts (hors assurance).
3 000 - 15 000 €
Montant du prêt
- %
TAEG
12 - 84 mois
Durée
Example: Pour un prêt personnel de 13 000 € sur 12 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 1,99 % (taux débiteur fixe de 1,972 %), vous remboursez 12 mensualités de 1 094,94 €. Le montant total dû sera de 13 139,27 € ; soit 139,27 € d'intérêts (hors assurance).
500 - 75 000 €
Montant du prêt
- %
TAEG
6 - 96 mois
Durée
Example: Pour un prêt personnel de 10 500 € sur 60 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 3,8 % (taux débiteur fixe de 3,74 %), vous remboursez 60 mensualités de 192,14 €. Le montant total dû sera de 11 528,4 € ; soit 1 028,4 € d'intérêts (hors assurance).
Loading...
Message publicitaire

Feel free to use this image just link to www.rentvine.com
Votre budget s’essouffle sous le poids d’une accumulation de crédits ou d’une augmentation des charges ? Vous souhaitez retrouver une nouvelle capacité d’investissement ou disposer d’une plus grande marge pour vos épargnes? Le rachat de crédits peut vous aider à assainir votre situation financière. Retrouvez notre comparateur rachat de crédits et trouvez l’organisme proposant la meilleure offre de regroupement de crédits.

Qu’est-ce que le rachat de crédits ?

Appelé également restructuration ou regroupement de crédits, le rachat de crédits est un produit bancaire destiné à regrouper plusieurs créances. Selon la formule choisie, ce type de prêt se rembourse ainsi via une mensualité constante ou révisable (généralement chaque année à la date anniversaire du prêt).
En pratique, cette restructuration est réalisée par un organisme de prêts. Il rachète l’ensemble de vos crédits en cours et les rembourse par anticipation auprès de vos différents créanciers. On notera que le regroupement de crédit à la consommation est à différencier des rachats de crédits immobiliers et hypothécaires. Le rachat de crédits à la consommation vous permet de regrouper vos emprunts personnels aussi bien à taux fixe qu’à taux variable (crédits personnels, travaux ou auto, et crédit renouvelables). Le cas échéant, il permet de vous acquitter d’autres charges impayées ou d’un découvert bancaire.

Pourquoi un rachat de crédit?

  • Éviter ou résoudre un surendettement

Votre taux d’endettement dépasse ou est sur le point de dépasser 33 à 35% de vos revenus actuels.

  • Faire face à une baisse de revenus et/ou un alourdissement des charges

Ceci peut résulter d’un changement dans votre situation familiale : arrivée d’un enfant, départ à la retraite, perte d’emploi, maternité, incapacité de travail, décès d’un conjoint, etc.

  • Renégocier vos taux d’emprunt à la baisse, aux valeurs actuelles

Vous avez contracté vos prêts à des taux plus élevés il y a quelques années, et vous souhaitez les renégocier aux taux actuels qui sont moins élevés.

Le rachat de crédits à la consommation s’adresse à tout emprunteur ou débiteur ayant au minimum deux créances personnelles en cours. Il est ouvert à toutes les catégories de personne, y compris les salariés, les fonctionnaires, les retraités, les artisans, les commerçants, etc.

Avantages et inconvénients

Présenté souvent comme une solution tout-en-un pour renégocier les modalités de remboursement d’un emprunteur, le rachat de crédits peut s’avérer clairement bénéfique pour rééquilibrer une situation financière fragile. Néanmoins comme toutes les opérations bancaires, il implique une contrepartie financière de la part de l’emprunteur. Ainsi, évaluer ses avantages et inconvénients vous permettra de l’ajuster au mieux à votre situation.

Réduire vos mensualités jusqu’à 60%

Le rééchelonnement de vos dettes vous permet de réduire la totalité de vos charges d’emprunt mensuelles selon votre situation jusqu’à 60%, ainsi que votre taux d’endettement. Ceci redonnera un bol d’air à votre budget actuel.

Simplifier la gestion de vos prêts

Cette formule vous permet de gérer votre compte courant plus sereinement avec un seul interlocuteur, une seule assurance, une seule mensualité et un seul taux d’intérêt pour tous vos anciens prêts.

Transformer à votre avantage le taux de vos crédits

Le rachat de crédits peut se contracter avec un taux d’intérêt fixe ou variable. Cela vous offre la possibilité de vous libérer de l’incertitude spéculative de vos crédits renouvelables en bénéficiant d’un taux fixe. À l’inverse, vous pouvez profiter d’une formule renouvelabledans un contexte de baisse des taux.

Faire des économies sur vos mensualités

Il n’est pas impossible dans ce type d’opération de bénéficier d’un taux plus bas ajusté aux taux actuels, notamment dans le cas de prêts contractés il y a quelques années ou d’un taux de crédit renouvelable devenu prohibitif. Vous économisez également sur l’assurance, une prime globale revenant généralement largement moins chère que plusieurs primes séparées. Et autre forme d’économie via le rachat de vos autres arriérés personnels, cela vous permet d’éviter de payer des intérêts sur vos retards de paiement.

Cependant …

Une augmentation du coût total de crédit

Dans la plupart des cas où le but du rachat de crédit est d’alléger ses mensualités, la durée du remboursement est inévitablement allongée. Cela augmenter alors le coût total des crédits.

De nouveaux frais supplémentaires

Une proposition de rachat de crédit peut inclure de nouveaux frais de dossier, les pénalités (IRA) du remboursement anticipé de vos anciens crédits. Cela fera aussi monter le coût total de votre crédit.

Des critères de recevabilité assez strictes

Les conditions d’octroi d’un rachat de crédits sont plus strictes et sélectives comparativement à d’autres formules de restructuration, ou de prêt tout court. Un emprunteur peut se voir refuser sa demande auprès d’un établissement de crédits si son dossier ne correspond pas à ses critères de faisabilité. D’où l’importance de bien préparer son dossier.

 

Pourquoi utiliser ComparerSonCrédit.fr ?

Pour trouver rapidement l’offre de rachat la mieux adaptée à vos besoins ! Les propositions des organismes de prêts varient tant dans leur teneur que dans le temps – certaines étant promotionnelles et donc très limitées dans le temps. Quatre questions se posent ainsi lorsqu’on envisage un rachat de crédits. Quelles sont les meilleures offres actuellement ? Quel est le meilleur taux d’intérêt pour mon projet ? La proposition inclut-elle une souplesse dans ces conditions générale et en matière de remboursement ? Quelles options y sont inclues ?

Vous l’aurez compris, il n’est pas simple de s’orienter dans une telle démarche. En utilisant notre simulateur, vous obtenez une liste des organismes de crédit proposant les offres les plus adaptées à votre projet. Cela vous permet de gagner du temps et d’accéder à une sélection actualisée des meilleures formules de nos organismes partenaires. Notre site vous permet de faire des simulations de façon illimitée afin que vous puissiez bien cibler vos besoins. Ainsi, vous serez sûrs de prendre la meilleure décision.

 

Les bons points pour obtenir un rachat de crédits :

L’absence d’un dépôt de surendettement auprès de la Banque de France

Cette condition est indispensable à l’obtention d’un rachat de crédit. En effet, toute procédure entreprise, vous retire le droit de solliciter un nouveau prêt.

Une bonne gestion budgétaire

Bien plus que le montant de vos revenus fixes, ce sera sur votre profil bancaire qu’un établissement de prêt jugera votre recevabilité pour un rachat de crédit. En effet, des revenus conséquents n’empêchent pas un emprunteur de clore chaque mois dans le rouge. Un bon candidat démontrera un sérieux et une régularité constante dans ses dépenses, une bonne capacité d’économie, et un taux d’endettement viable.

Une bonne stabilité des revenus

Un organisme de prêt privilégiera les dossiers attestant d’une durabilité effective au niveau des sources de revenus. Pour un salarié, cela passe par un CDI. Par conséquent, si vous vous trouvez dans une période d’essai, attendez d’avoir achevé cette période avant d’envoyer vos demandes. Un poste de fonctionnaire, une situation de retraite fixe, ou une expérience de 3 ans minimum en profession libérale peuvent également constituer de bons points auprès d’un prêteur.

 

Pourquoi un rachat de crédits peut-il être refusé ?

Les organismes de prêts ont chacun leur politique et leurs critères d’acceptation en matière de rachat de crédit. Les barèmes peuvent alors grandement varier d’une institution à l’autre. D’où l’intérêt de faire plusieurs demandes en ligne auprès de nos organismes, mais aussi de connaître et d’anticiper au mieux les motifs potentiels de refus dans la préparation de son dossier. Si ces critères peuvent vous paraître injustes, elles vous empêcheront de vous retrouver dans une situation financière encore plus difficile.

Votre taux d’endettement est trop élevé

Cela peut sembler contradictoire dans la mesure où la réduction du taux d’endettement est un des motifs les plus courants de demande de rachat de crédits mais il y a des limites, et ce taux figure également parmi les motifs de refus les plus courants. Comme pour toute demande de prêt, votre taux d’endettement doit idéalement être inférieur à 35% de vos revenus. Des exceptions peuvent être éventuellement admises pour un taux de 50% si vous êtes propriétaire, mais avec un taux de 70%, il y a de fortes chances que votre dossier soit refusé par la plupart des institutions.

Votre reste à vivre est insuffisant

Un critère moins connu et pourtant primordial. Même si votre taux d’endettement ne dépasse pas la barre des 35%, vous risquez de vous voir refuser un rachat de crédits si après déduction de vos impôts et de votre mensualité d’emprunt, votre reste à vivre est estimé insuffisant pour la subsistance de votre foyer – ce qui s’avère être parfois le cas, notamment dans les familles nombreuses.

Vous avez un mauvais profil bancaire

Dans l’examen du profil d’un emprunteur, 4 points figurent parmi les principaux critères d’exclusion de la grande majorité des organismes prêteurs. Présenter de multiples rejets consécutifs de prélèvements bancaires. Présenter un profil bancaire qui dénote un certain comportement dispendieux. Faire partie des fichiers FICP et FCC de la Banque de France. Dans ces cas, vous pouvez essayer de régulariser votre situation auprès de l’établissement vous ayant fiché.

Votre état de santé pose un obstacle à l’obtention d’une assurance-crédit.

Les établissements de crédits ne peuvent pas refuser un dossier pour un motif médical. Néanmoins, ils sont en droit de refuser une demande de prêt pour défaut d’assurance. Et il est parfois difficile d’obtenir une assurance-crédit lorsqu’on présente un risque aggravé de santé. Cela étant, des obligations et des ressources ont été mises en place via la Convention AERAS. Par ailleurs, ayant entièrement le droit de choisir votre assureur, vous pouvez faire jouer la concurrence.

Vous avez un âge avancé.

Les institutions sont assez réticentes à l’octroi d’un rachat de crédits aux souscripteurs âgés de 75 ans ou plus. Des exceptions peuvent éventuellement avoir lieu, dans le cas où le risque lié à un éventuel décès est assumé. Par exemple, si le remboursement de la dernière mensualité du prêt est prévu à l’âge de 80 ans. Cela étant, ces conditions limitent l’octroi d’un rachat de crédits à un volume minimal.

Préparer son dossier :

Dans la préparation de votre demande, gardez à l’esprit que souscrire à une restructuration de crédit doit être un acte réfléchi. Si elle vous apporte clairement des avantages à court terme, elle n’améliorera pas forcément votre situation à long terme. Vous devez vous y préparer en conséquence. Et malgré le devoir de conseils des prêteurs, c’est à vous d’analyser votre situation dans les moindres détails afin de juger de l’option de rachat la mieux adaptée à votre situation dans sa globalité. Plus votre dossier sera précis et pertinent, plus il aura de chances d’être accepté. La pertinence de votre demande reposera sur deux étapes essentielles.

1. Déterminez votre besoin en restructuration de crédits

Pour cela, vous devez commencer par répertorier toutes vos créances personnelles. Cela inclue l’ensemble de vos prêts en cours, ainsi que vos charges impayées (dettes familiales, arriérés de loyer, d’impôts, etc.).
Ensuite, définissez un budget, à la base du total de vos revenus fixes. Commencez par déterminer l’ensemble de vos revenus: salaire, pensions (de retraite, d’invalidité, alimentaire, etc), allocations sociales et revenus fonciers ou autres (rentes, intérêts bancaires, dividendes, etc.). Ensuite, faites un état des lieux de vos dépenses. Vos devez inclure vos charges mensuelles (emprunts, assurances, loyer, téléphone et Internet, eau et électricité, frais bancaires, pension alimentaire, etc.), vos impôts et votre budget pour la nourriture, vos déplacements, sorties et loisirs, habillement, etc.
Puis, analysez votre situation financière en déterminant votre taux d’endettement. Il faut savoir que la pertinence de votre dossier sera jugée entre autres sur vos niveau d’endettement avant et après le rachat. Pour calculer ces taux, il vous suffit de diviser la somme de toutes vos charges mensuelles par la somme de vos revenus disponibles, puis de multiplier le résultat obtenu par 100. Dans vos calculs, n’oubliez pas d’inclure les revenus de votre conjoint si vous souscrivez à un rachat de crédits conjointement.

2. Comparez les différentes propositions

Comparer les offres et leurs options est une nécessité en matière de rachat de crédits. Cette étape vous permet de calibrer votre besoin en restructuration à la meilleure solution possible. En effet, la mensualité et la durée de remboursement que vous solliciterez auront un impact direct sur le taux d’intérêt et donc du coût total du crédit que l’on vous proposera. De même, certaines offres de regroupement de crédits incluent l’option d’un nouveau prêt, à vous de voir donc si cela va dans votre sens ou non. Pour avoir une bonne perspective de comparaison, envoyez une demande identique sur les offres qui vous intéressent.
Enfin, en calculant la rentabilité de votre rachat de crédit, n’oubliez pas de comparer les frais de dossier. Ils peuvent être incorporés ou inversement offerts gratuitement dans une proposition. Dans le premier cas, n’hésitez pas à les négocier. Enfin, il est parfois tentant de recourir à des intermédiaires pour vos demandes et négociations. Cependant, vous adresser directement aux organismes de prêts vous permettra d’économiser beaucoup en évitant les frais de médiations.
Sachez qu’envoyer une demande de proposition ne vous engage pas, alors n’hésitez pas à comparer la concurrence sur notre site !

3. Rédigez votre demande de façon optimale

Plus votre dossier sera complet et précis, plus la procédure sera rapide. Dans l’établissement de votre demande, veillez à fournir le plus d’éléments possibles. Expliquez en détails les raisons de votre demande, et joignez y le maximum de justificatifs. Vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive des éléments pouvant être requis pour un rachat de crédits :

  • La copie d’une pièce d’identité valide
  • La copie de votre livret de famille complet, de votre contrat de mariage ou éventuellement d’un jugement de divorce
  • Un justificatif de résidence principale (facture d’électricité, quittances de loyer, ou taxe foncière si vous êtes propriétaire)
  • RICE, RIB et relevés de compte
  • Les attestations de vos prêts en cours
  • Les justificatifs de vos dettes et charges impayées
  • Les justificatifs de vos revenus