• Gratis og uforpligtende
  • Nemt og hurtigt
  • 100% sikkert
500 - 75 000 €
Montant du prêt
- %
TAEG
4 - 96 mois
Durée
Example: Pour un prêt personnel de 10 000 € sur 36 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 2,99 % (taux débiteur fixe de 2,95 %), vous remboursez 36 mensualités de 290,59 €. Le montant total dû sera de 10 461,24 € ; soit 461,24 € d'intérêts (hors assurance).
3 000 - 15 000 €
Montant du prêt
- %
TAEG
12 - 84 mois
Durée
Example: Pour un prêt personnel de 13 000 € sur 12 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 1,99 % (taux débiteur fixe de 1,972 %), vous remboursez 12 mensualités de 1 094,94 €. Le montant total dû sera de 13 139,27 € ; soit 139,27 € d'intérêts (hors assurance).
500 - 75 000 €
Montant du prêt
- %
TAEG
6 - 96 mois
Durée
Example: Pour un prêt personnel de 10 500 € sur 60 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 3,8 % (taux débiteur fixe de 3,74 %), vous remboursez 60 mensualités de 192,14 €. Le montant total dû sera de 11 528,4 € ; soit 1 028,4 € d'intérêts (hors assurance).
5 000 - 8 000 €
Montant du prêt
- %
TAEG
12 - 48 mois
Durée
Example: Pour un prêt personnel de 6 001 € sur 12 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 2.40 % (taux débiteur fixe de 2,37 %), vous remboursez 12 mensualités de 506.53 €. Le montant total dû sera de 6 078.36 € ; soit 77,36 € d'intérêts (hors assurance).
3 000 - 50 000 €
Montant du prêt
- %
TAEG
12 - 84 mois
Durée
Example: Pour un prêt personnel de 6 000 € sur 36 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 3,10 % (taux débiteur fixe de 3,05 %), vous remboursez 36 mensualités de 174,62 €. Le montant total dû sera de 6 286,32 € ; soit 286,32 € d'intérêts (hors assurance).
500 - 35 000 €
Montant du prêt
- %
TAEG
6 - 84 mois
Durée
Example: Pour un prêt personnel de 7 000 € sur 36 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 6,93 % (taux débiteur fixe de 6,72 %), vous remboursez 36 mensualités de 215,24 €. Le montant total dû sera de 7 748,64 € ; soit 748,64 € d'intérêts (hors assurance).
500 - 75 000 €
Montant du prêt
- %
TAEG
4 - 96 mois
Durée
Example: Pour un prêt personnel de 10 000 € sur 36 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 2,99 % (taux débiteur fixe de 2,95 %), vous remboursez 36 mensualités de 290,59 €. Le montant total dû sera de 10 461,24 € ; soit 461,24 € d'intérêts (hors assurance).
3 000 - 15 000 €
Montant du prêt
- %
TAEG
12 - 84 mois
Durée
Example: Pour un prêt personnel de 13 000 € sur 12 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 1,99 % (taux débiteur fixe de 1,972 %), vous remboursez 12 mensualités de 1 094,94 €. Le montant total dû sera de 13 139,27 € ; soit 139,27 € d'intérêts (hors assurance).
500 - 75 000 €
Montant du prêt
- %
TAEG
6 - 96 mois
Durée
Example: Pour un prêt personnel de 10 500 € sur 60 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 3,8 % (taux débiteur fixe de 3,74 %), vous remboursez 60 mensualités de 192,14 €. Le montant total dû sera de 11 528,4 € ; soit 1 028,4 € d'intérêts (hors assurance).
Loading...
Message publicitaire

Happiness African Woman Together Man Happy Couple

En quête d’un financement pour vos vacances, vos études ou votre mariage ? Besoin de refaire votre décoration, de vous équiper en électroménager ou en mobilier? Ou simplement d’un supplément de trésorerie ? Le prêt personnel se pose en solution privilégiée pour financer vos projets personnels. Retrouvez une comparaison de qualité de tous les prêts personnels du marché grâce à notre comparateur prêt personnel.

 

Qu’est-ce qu’un prêt personnel ?

Classé dans la catégorie des crédits à la consommation, le prêt personnel est une forme d’emprunt qui vous permet de financer vos projets personnels à hauteur de 75 000 € pour une durée de 3 à 60 mois (5 ans), voire 84 mois (7 ans). Contrairement à la formule permanente du prêt renouvelable, ce prêt est un crédit classique à taux d’intérêt fixe, destiné à un besoin précis et ponctuel. Il se distingue du prêt affecté par sa flexibilité, n’exigeant ni apport ni justificatif d’usage : vous pouvez disposer librement de la somme que vous empruntez.

L’utilisation d’un prêt personnel est ainsi étendue à toutes sortes de projets. Il vous permet par exemple de concrétiser un ou plusieurs acquisitions personnelles. Ceci inclue des biens de consommation, des matériels de rénovation d’habitat, des prestations de service ou une voiture d’occasion. En effet, l’achat d’une voiture neuve est mieux desservi par le crédit auto. Vous pouvez également y avoir recours pour financer vos soins médicaux, un évènement, ou encore rembourser un découvert sur un compte courant.

À savoir

Le prêt personnel n’est cependant pas adapté à un achat immobilier. En effet, son plafonnement n’excède pas 75 000 €, et les taux proposés ainsi que la limitation maximale de sa durée ne s’y prêtent pas. Autrement, comme son nom l’indique explicitement, le prêt personnel est destiné uniquement à des projets personnels. Il est donc interdit au financement de toute activité professionnelle.

Avantages et inconvénients du prêt personnel

La liberté d’affectation des fonds

L’atout principal du prêt personnel réside dans sa flexibilité. Vous êtes entièrement libre quant à la destination et à l’utilisation effective des fonds qui vous sont accordés. Une fois le prêt accordé, vous pouvez en disposez à votre guise et cela reste à votre entière discrétion. Vous n’avez donc pas à fournir de justification.

Des conditions fixes

Bien que la loi n’interdise pas aux institutions financières de proposer des taux révisables sur ce type de prêt ou d’accepter une renégociation de l’échéancier d’un crédit en cours, le prêt personnel se contracte usuellement à la base d’un taux d’intérêt et des conditions fixes. Vous connaissez dès le départ le montant et la durée exacts de vos remboursements mensuels. Un point sécurisant par rapport aux formules à taux variable qui sont plus risquées et peuvent faire grimper vos mensualités au-delà du raisonnable.

Une alternative plus accessible et moins sélective

Les formalités pour l’octroi d’un prêt personnel sont généralement moins lourdes par rapport à d’autres types de prêt, et dans la plupart des cas, l’apport d’une garantie n’est pas exigé. Par ailleurs, le prêt personnel est ouvert à tous, dans la mesure d’une bonne solvabilité. En effet, n’exigeant aucun apport, il vous permet d’y souscrire même si vous ne disposez pas de fonds propres. A l’inverse, cela n’exclut pas ceux qui disposent d’une capacité d’autofinancement et d’une épargne disponible suffisante, puisqu’ils peuvent également y recourir pour éviter de puiser dans leurs réserves.

Cependant…

Il n’y a pas de clause suspensive

Cela fait référence à la contrainte du remboursement intégral même en cas de défectuosité ou de non-livraison du bien acquis. L’inconvénient principal de prêt personnel réside alors dans son atout, à savoir la liberté d’affectation. Dans la mesure où contrairement au prêt affecté, il n’est lié à aucun projet précis, il est impossible de l’annuler ou de le suspendre par décision de justice dans le cas où le bien (ou le service) n’a pas été livré ou s’avère être défectueux (ou défaillant).

 

Pourquoi utiliser ComparerSonCrédit.fr ?

Pour trouver le bon crédit à un meilleur taux ! Plusieurs critères sont à prendre en compte dans la prospection d’un prêt personnel, si vous voulez obtenir un prêt qui vous soit le plus avantageux possible et corresponde le plus à votre situation. Cela étant, éplucher des dizaines d’offres n’est pas forcément évident et l’on peut facilement se perdre dans le jargon utilisé ! D’autant plus qu’elles ne sont pas toujours présentées de la même manière, chacune mettant plus en avant l’aspect le plus attractif de sa formule par rapport à d’autres critères.

D’où l’intérêt de recourir à un comparateur de prêt spécialisé ! Comparer son credit vous permet de rentabiliser votre temps et d’économiser sur votre budget. Notre site vous fournit non seulement les meilleures offres de prêt personnel en un seul endroit, mais aussi une lecture simplifiée des caractéristiques de chaque formule et des différents aspects à évaluer. ComparerSonCrédit.fr vous donne aussi l’opportunité d’effectuer autant de simulations que souhaitez à la base des critères essentielles afin que puissiez pleinement prendre votre décision d’une manière éclairée.

 

Astuces pour bien comparer les prêts personnels

Définissez votre budget

Définir un budget viable vous permet de vous assurer de pouvoir honorer votre dette et éviter au possible les mauvaises surprises au cours de votre crédit. Cela passe principalement par la maîtrise de votre taux d’endettement qui ne doit pas excéder en moyenne 33% de vos revenus fixes afin d’épargner un budget confortable pour vos dépenses et charges courantes. Le calcul de votre taux d’endettement doit inclure vos revenus fixes, la mensualité du prêt souhaité – y compris son assurance – et les mensualités de vos emprunts en cours et loyers :


Loyer + Charges d’emprunts ÷ Revenus disponibles x 100


Si votre taux d’endettement dépasse les 33%, vous avez deux solutions : soit augmenter la durée de remboursement, sachant toutefois que cela augmenterait le coût total de votre crédit ; soit revoir le montant de votre emprunt à la baisse. Pour un prêt personnel à long terme, prenez également en compte les situations prévisibles susceptibles de diminuer ultérieurement vos revenus disponibles, tel qu’un départ à la retraite par exemple. Dans un tel cas, il serait plus avisé de limiter raisonnablement la durée de remboursement.

Prêtez attention à tous les éléments d’une offre

Comme mentionné plus haut, les établissements financiers ne présentent pas forcément leurs offres de la même manière et mettent plus l’accent sur les points attractifs de leurs formules, comme par exemple un taux d’assurance très bas. Sachez cependant que les établissements de prêt sont dans l’obligation de fournir une présentation compréhensible et lisible de toutes les caractéristiques du prêt dans leurs offres. Il vous incombe donc de lire attentivement l’offre.

Une offre de prêt personnel doit obligatoirement présenter le TAEG. Il regroupe les frais de dossier, les intérêts de l’emprunt, les différents frais obligatoires, et éventuellement son assurance. On notera que l’assurance n’est pas obligatoire pour un prêt personnel. De ce fait, ce coût n’est pas forcément inclue dans le TAEG. Vous devez donc vous enquérir des conditions du prêteur sur ce point pour bien calculer le coût global de votre crédit, l’élément principal sur lequel vous devez vous focaliser. Autre point important, vérifiez toutes les conditions de remboursement du prêt.

N’hésitez pas à envoyer plusieurs demandes

A travers vos simulations, vous obtiendrez une liste des organismes offrant des prêts correspondant à votre projet. En cliquant sur ces propositions, vous pourrez comparer directement le coût ainsi que les conditions proposées. N’hésitez pas à envoyer plusieurs demandes en ligne, cela augmentera vos chances d’obtenir votre crédit. Certains organismes sont plus exigeants que d’autres !

 

Ce qu’il faut savoir avant de s’engager

Un emprunteur avisé en vaut deux, autant pour lui que pour le prêteur. Voici un récapitulatif des points essentiels que vous devez garder à l’esprit lorsque vous sollicitez un prêt personnel.

Les conditions

Pour être éligible à un prêt personnel, vous devez :

  • disposer de revenus réguliers
  • justifier d’un emploi stable (fonction exercée, ancienneté)
  • ne pas être fiché à la Banque de France, c’est-à-dire ne pas être « interdit bancaire ».
  • présenter un bon passif financier (relevés bancaires des trois derniers mois)

Les justificatifs à fournir

Les informations requises pour une demande de prêt varient selon les institutions, mais leur fiche de dialogue inclut en général :

  • Une pièce d’identité en cours de validité, avec celle de votre cosignataire le cas échéant
  • Votre relevé d’identité postal ou bancaire (RIP ou RIB)
  • Une copie des trois derniers relevés de votre compte bancaire.
  • Des justificatifs de vos revenus (derniers bulletins de paie, avis d’imposition, ou attestation de prestations familiales)
  • Éventuellement un CDI, bien qu’un CDD ne constitue pas un frein à l’obtention d’un prêt personnel.
  • Un justificatif de domicile (facture d’électricité, de gaz, d’eau ou de téléphone pour une ligne fixe)

Attention

La présentation de faux documents justificatifs pour faciliter l’obtention d’un prêt personnel est interdit par loi. Les contrevenants s’exposent à une peine d’emprisonnement et à une amende de 45 000 €. Si le fait d’omettre des crédits en cours n’est pas considéré comme illégal, cela n’irait pas dans votre sens.

Le remboursement

Les clauses du remboursement doivent inclure explicitement le nombre et la périodicité des remboursements. Le remboursement du prêt personnel s’effectue à travers des mensualités constantes. Vous pouvez cependant négocier une possibilité de révision ultérieure des mensualités, en fonction de votre situation financière.Dans ce cas, les deux éléments à renégocier seront la durée et le taux du crédit à la base du capital restant dû. Si votre prêteur inclut cette option, veillez à bien vous informer sur ses conditions.

Selon la loi, en cas de rentrée de fonds imprévu, le remboursement anticipé de votre emprunt est autorisé. Un remboursement anticipé partiel vous permet de modifier l’échéancier initial, mais pas de réduire le coût global du crédit. Il est important de vous informer à l’avance sur les conditions appliquées par l’établissement, incluant les indemnités (IRA) que vous devriez verser auprès de votre prêteur. Ces pénalités doivent être fixées préalablement dans le contrat et ne pas être supérieures à 3 % du capital restant dû et à 6 mois d’intérêts sur le capital remboursé.

La période de rétractation

Une fois que vous avez signé votre contrat de prêt personnel, vous avez droit à un délai de 14 jours pour vous rétracter. Cette période vous est attribuée pour relire et bien saisir la teneur de votre engagement. Aussi n’hésitez à demander des éclaircissements sur les éléments que vous ne comprenez pas. Un bordereau de rétractation vous sera fourni avec votre contrat dans le cas où vous décidez de ne pas poursuivre votre engagement. Si vous souhaitez au contraire accélérer la mise à disposition des fonds, vous pouvez renoncer à ce droit expressément. Sachez toutefois que cela vous engagera définitivement.

Vos droits en matière d’assurance

Contracter une assurance-crédit vous permet de bénéficier d’une prise en charge de vos remboursements en cas d’imprévus. Il faut savoir également que si l’assurance emprunteur est légalement facultative pour un prêt personnel, le prêteur a le droit de l’exiger. Cependant, vous êtes de libre d’y souscrire auprès de la compagnie de votre choix. Si vous y souscrivez auprès de l’établissement prêteur, ce dernier doit vous remettre la notice pour l’assurance simultanément avec l’offre.